Qui suis-je ?

Strass Magazine & MisterMust

Je m’appelle Julien Lardinois, je vis à Liège, en Belgique et suis diplômé en MARKETING & COMMUNICATION. Après mes études, j’ai travaillé durant plusieurs années pour un catalogue de mode branché de la région de Liège, dirigé par le FANTASQUE et désormais ami, Vincent Letesson. Le catalogue était divisé en deux parties, le « Strass Magazine » pour le coté soirée “people” et le “MisterMust” pour les photos mode.

 Exemples de couvertures des catalogues « Strass Magazine » et « MisterMust ».

Nous y réalisions des reportages de photos mode pour des partenaires commerciaux, essentiellement des commerces de haut STANDING. J’y avais un rôle de « Relation Publique », ce qui me permettait de prendre part à toutes les étapes de la production du magazine.
Lors des shootings, j’étais souvent l’assistant du photographe Jean-Yves De Regge, au contact de qui, j’ai pu apprendre énormément d’éléments liés à la production d’un cliché de qualité. Sa fille, Claire, est d’ailleurs aujourd’hui une mannequin de renommée internationale. J’ai également eu l’occasion de côtoyer le grand photographe « Jimmy Bollaerts » durant nos shootings avec la célèbre styliste Debora Velasquez.

J’étais FASCINÉ à l’époque par le rapport presque angélique que Vincent Letesson entretenait avec les modèles qu’il choisissait pour représenter l’image de ses catalogues. Les jeunes femmes étaient choyées telles des PRINCESSES. L’ambiance était légère et emprunte de bonne humeur. Les mannequins se faisaient d’ailleurs toujours une joie de venir aux shootings. C’est probablement à cette époque que j’ai compris l’importance de mettre un mannequin/modèle dans des CONDITIONS OPTIMALES afin d’obtenir la meilleure qualité de photo possible.

L’aventure Miss Jeunesse Dorée

Le nombre de mannequins intéressés par nos shootings grandissant, le système de shooting du magazine lié aux partenaires commerciaux ne permettait pas de satisfaire tout le monde et faisait, du coup, pas mal de déçues, par manque de place. Nous avons, du coup, décidé de surfer sur cet intérêt croissant pour lancer en 2011, une activité/concours de photos de mode appelée « Miss Jeunesse Dorée ». Derrière ce nom un peu provoc’ se cachait l’envie de faire un PIED DE NEZ aux concours habituels présentant les jeunes femmes comme des bouts de viande défilant à moitié nues sur des podiums.

Avec « Miss Jeunesse Dorée », notre ambition était de mettre en avant des jeunes femmes, bien sûr pour leurs qualités photogéniques mais surtout et avant tout pour leur savoir-vivre, leur politesse, leur élégance, leur intelligence sociale ou encore leur féminité,… Les Ambassadrices de “Miss Jeunesse Dorée” ne servaient pas de simples porte-manteaux mais étaient de véritables PORTE-DRAPEAUX ! Une vision SAINE et VALORISANTE pour des jeunes femmes ambitieuses, tant belles à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Photo prise par Fred Goffin avec les Ambassadrices de l’édition 2014 de Miss Jeunesse Dorée au Crowne Plaza de Liège.

Neuf éditions plus tard, composées pour chacune d’elles d’une vingtaine de jeunes femmes au début et désormais d’une quarantaine, de partenariats avec les plus beaux commerces de Wallonie, de collaborations avec des marques aussi prestigieuses que Banana Moon, Liu Jo, les voitures Lotus, la chaîne d’hôtels Crowne Plaza, Mercedes, Porsche, Melvin, et bien d’autres, nous n’aurions jamais imaginé un SUCCÈS aussi marquant !
Durant ces neuf éditions, j’ai eu l’occasion, en tant que co-organisateur, de côtoyer les photographes les plus talentueux de Belgique.
J’ai donc pu, de cette façon, ANALYSER et COMPRENDRE les manières de travailler de chacun tout en étant en contact direct avec les clients. Chacun ayant ses propres attentes et façons de fonctionner.

Photo prise par Vincent Léonard avec les Ambassadrices de l’édition 2016 de Miss Jeunesse Dorée.

Fort de toutes ces expériences, j’ai ainsi décidé de lancer une page Facebook pour me motiver et diffuser mon travail photo.
Les shootings ont, comme chaque année, continués avec les lauréates ainsi que les égéries des anciennes éditions et c’est ainsi que ma carrière de photographe fut définitivement lancée !
Les demandes de shooting se sont rapidement multipliées durant les mois qui suivirent et j’ai en moins d’un an dépassé la barre des 15.000 followers, tant sur Facebook que sur Instagram (+ de 30.000 désormais).
Au plaisir de travailler ensemble.
Julien

Envie de vivre une expérience unique et de réaliser votre propre séance photo ?

Besoin d’un reportage photo de qualité pour votre événement ?

Sentez-vous libre de me contacter ICI pour un complément d’informations.